Recettes traditionnelles

Coq 'n' Dumplings

Coq 'n' Dumplings

Poulet et boulettes en juillet ? Eh bien, je ne le défends pas comme un plat qui crie « été », mais j'apprécie la nourriture réconfortante à tout moment de l'année. En plus, j'avais un coq dans mon congélateur qui avait besoin d'être cuit. C'est vrai! Il venait de mon beau-frère, qui élève (et expédie parfois) des poulets. Ce type en particulier avait été un peu un fauteur de troubles… Je pouvais dire en regardant l'oiseau maigre que la viande serait un peu plus dure qu'un poulet élevé de manière conventionnelle, alors il est allé dans l'autocuiseur, avec des carottes, du céleri, thym, et, à la fin, des boulettes de pâte à biscuits. Mon pot de confort s'est avéré fantastique, et j'en suis ressorti avec deux convictions fermes :

1. J'adore mon autocuiseur. Vous pouvez faire cuire un poulet ET faire du bouillon en moins d'une heure, tout en utilisant la viande de l'oiseau. Comparez cela au bouillon traditionnel, où vous faites cuire des morceaux de poulet pendant des heures pour en extraire la saveur, laissant la viande épuisée, appauvrie en saveur et pratiquement inutilisable. Je suis plus qu'un converti à l'autocuiseur ; Je suis un évangéliste. C'est comme par magie, en s'avérant - oserais-je dire - une meilleure nourriture que ma mijoteuse n'a jamais produite.

Manger sain doit toujours être délicieux.

Inscrivez-vous à notre newsletter quotidienne pour plus d'articles intéressants et de recettes saines et savoureuses.

2. La saveur d'un poulet honnêtement « naturel », qui a erré et vécu sa vie d'animal, est incroyable. Cet oiseau n'avait pas le goût de la saumure ou du bouillon de poulet ou d'une autre forme d'injection saline si courante dans la volaille d'épicerie ; ça avait le goût du poulet. Il était décousu, mais ce qui lui manquait en taille, il le compensait en saveur. La viande brune était une révélation! C'était profondément sombre et plus intensément parfumé que n'importe quel poulet que j'avais eu auparavant, avec une richesse de foie de poulet. Vraie nourriture = vrai bon.


Comment faire cuire une poule à l'étouffée

Vous êtes-vous déjà demandé quoi faire avec ce poulet trop vieux pour pondre encore beaucoup d'œufs qui picore encore dans votre troupeau ? Ou est-ce qu'une de vos poules s'est blessée et qu'il n'y a pas moyen de la sauver ? Beaucoup de gens ont demandé s'il était possible de cuisiner cette poule de réforme et comment faire cuire une poule à l'étouffée.

Tout comme certains de leurs homologues humains, les poules de réforme deviennent grincheuses et maussades dans leur vieillesse, et certaines prennent même de mauvaises habitudes comme picorer les œufs et les personnes qui viennent ramasser les œufs. Mamie Miller.com dit, "Une… poule était si querelleuse et agressive avec moi que j'ai renoncé à essayer d'être gentille ou raisonnable avec elle. Pour ramasser ses œufs, je la soulevais sans cérémonie par le cou et hors de son nid, puis je la jetais par la porte ouverte. Cela ne l'a jamais dérouté un peu – le lendemain, c'était la même routine.” 1

Tout comme leur comportement extérieur, ces poules à l'étouffée sont coriaces et filandreux, et ont des seins compacts et maigres et des jambes longues et musclées. Vous ne pouvez pas faire rôtir une poule à l'étouffée avec succès, mais une fois que vous savez comment la cuisiner correctement, une poule à l'étouffée donne une viande délicieuse et un bouillon de poulet riche et savoureux. De nombreux cuisiniers n'utiliseront rien pour les ragoûts de poulet, la soupe et le bouillon, et d'autres disent que parce qu'ils ont un mode de vie actif et une alimentation naturelle équilibrée, ils ont une poulet goût impossible à reproduire.

Si vous n'élevez pas vos propres poulets élevés en plein air, vous aurez peut-être la chance de voir des poules à l'étouffée sur votre marché de producteurs local. Si c'est le cas, assurez-vous de l'attraper rapidement car la saveur d'une poule à l'étouffée est incroyable. N'oubliez pas que les poulets de chair ont été élevés pour la viande musculaire, tandis que les poulets pondeurs en pâturage sont élevés pour la production d'œufs. Ce poulet plus léger et plus maigre nécessite un peu plus de soins supplémentaires dans la cuisson — rappelez-vous long et bas!

Adoptons donc la politique de l'arrière-grand-mère, ne gaspille pas, ne veux pas- et découvrez comment maximiser l'utilité et le goût de ces vieilles poules à bouillir, meilleures avec l'âge, que nous rencontrerons tous dans le processus d'élevage de poulets élevés en plein air. Nous examinerons trois étapes du processus :

  1. A quoi sert ma vieille poule à l'étouffée ?
  2. Quelle est la meilleure façon de cuisiner ma poule à l'étouffée ?
  3. Quels exemples de recettes pourrais-je utiliser ?

1. A quoi sert ma vieille poule à l'étouffée ?

J'ai déjà mentionné que les poules à l'étouffée font le meilleur ragoût de poulet, soupe au poulet et bouillon de poulet. Mais leur utilité dans la planification de votre menu ne s'arrête pas là. Les possibilités sont infinies : tacos au poulet, enchiladas, sautés, sauce pour pâtes, poulet et boulettes, et sandwichs au poulet effiloché BBQ, pour n'en nommer que quelques-uns. (Remarque : vous avez peut-être également connu les tirades de ce vieux coq agressif et mesquin qui attaque vos autres animaux de basse-cour et même vos enfants. Il peut être préparé de la même manière qu'une vieille poule à l'étouffée est cuite, et donner la même profondeur de saveur à vos ragoûts et bouillons.) L'âge de la poule apporte une saveur merveilleusement riche et l'herbe qu'elle mange donne une délicieuse graisse jaune (que vous pourrez utiliser !).

Il peut être difficile de décider quand abattre vos poules pondeuses plus âgées. Certains gardent leurs poules quelques années avant de les abattre, et d'autres choisissent de les abattre au début de la première mue de la poule. Vos poules produiront des œufs plus gros au cours de leur deuxième année et chaque année par la suite, mais il y aura moins d'œufs plus loin entre chaque mue. Ils peuvent avoir 8 à 10 ans avant de cesser de produire des œufs.

J'ai entendu parler de certaines personnes qui refusent d'abattre leur propre poule pondeuse depuis de nombreuses années et conduisent leurs poulets de réforme dans une forêt ou des bois et les laissent en liberté, laissant la nature décider de la fin de leur vie. Cependant, ce merveilleux oiseau leur a donné des centaines et des centaines d'œufs délicieux, pourquoi ne pas continuer à permettre à cet oiseau de vous nourrir encore plus en vous offrant un autre repas délicieux avec sa viande, puis près de 4 litres de bouillon avec ses os et organes? Ne gaspille pas, ne veux pas !

2. Quelle est la meilleure façon de cuisiner une poule à l'étouffée ?

Votre poule à l'étouffée a beaucoup de saveur riche si vous savez comment l'extraire. La seule façon de les faire cuire est à feu doux avec beaucoup de liquide pour les faire mijoter. Au fur et à mesure que les muscles vieillissent, ils développent beaucoup de tissu conjonctif, et un long temps de cuisson lent est nécessaire pour paner ce tissu, ce qui à son tour parfume énormément le bouillon qui l'entoure. C'est le même principe derrière tous les plats braisés, qui utilise des coupes dures moins chères - bien qu'elles ne conviennent pas aux préparations rapides comme les grillades, ce sont les parties les plus savoureuses de la viande. Certaines des entrées de menu de restaurant traditionnellement les plus savoureuses, comme Coq au vin, traditionnellement préparé à partir d'un jeune coq, peut être préparé avec votre vieux coq et votre poule, du moment que vous vous souvenez que votre vieil oiseau coriace ne sera pas tendre à la fourchette pendant plusieurs heures.

Vous éliminerez votre poule à l'étouffée et la préparerez pour la cuisson comme vous le feriez pour n'importe quel poulet. Mais une fois que vous commencez le processus de cuisson, tout est différent. Il existe plusieurs méthodes de cuisson lente que vous pouvez utiliser, y compris la mijoteuse dans un four à basse température ou dans un four hollandais sur la cuisinière pendant plusieurs heures (voir comment faire cuire votre poule sur la cuisinière ici), à l'aide d'un autocuiseur (voir Mamie recette de Miller pour cuisiner dans une cocotte minute ici), ou mettre votre poulet à l'étouffée dans votre mijoteuse. Je préfère la méthode de la mijoteuse (j'utilise cette mijoteuse) car c'est tellement plus facile.

L'une des premières choses que vous remarquerez à propos de votre poule à l'étouffée est la quantité de graisse jaune autour de sa zone d'aération, ce qui est assez typique chez une poule plus âgée. Quelle que soit la méthode choisie, vous voudrez écumer le gras une fois la cuisson terminée. Ne jetez pas cette graisse, c'est un très bon shortening pour les boulettes et les croûtes à tarte pour tout type de tourte à la viande.

3. Quels exemples de recettes puis-je utiliser ?

Vous deviendrez bientôt un expert en cuisine et en utilisant le délicieux bouillon et la viande de vos poulets à l'étouffée. Cependant, voici quelques exemples de recettes pour vous aider à démarrer.

Bouillon d'os

J'ai déjà blogué sur les bienfaits curatifs d'un bon bouillon d'os. Un vieux proverbe dit : « Un bon bouillon ressuscitera les morts. » C'est une exagération, mais cela témoigne de la grande valeur de cette nourriture saine. Vous pouvez lire mon blog sur Bouillon d'os ici, et retrouvez ma recette pour préparer votre bouillon. N'oubliez pas qu'une cuisson lente est nécessaire pour votre poule à l'étouffée, vous voudrez donc laisser votre poule cuire plus de 2 heures avant d'essayer de séparer la viande des os, et remettre la carcasse dans la mijoteuse pour mijoter encore 12-24 les heures.

Ragoût de poulet

Lorsque des températures plus fraîches sont dans l'air, il est temps de faire des soupes et des ragoûts. La plupart des cuisiniers s'accordent à dire que le meilleur ragoût de poulet commence par une poule à l'étouffée au pâturage. C'est l'ingrédient magique pour vous donner une saveur, une texture et une couleur que vous n'obtiendrez jamais d'une poule qui a vécu sa vie en cage, ou même d'une jeune poule élevée au pâturage. Vous trouverez un grand Ragoût de poulet recette ici. Si vous voulez faire un repas traditionnel de poulet et de boulettes, vous voudrez peut-être essayer le Paleo Poulet et Dumplings recette trouvée ici.

Poulet râpé au barbecue Paleo Kickin'

Bon nombre de vos recettes habituelles de ragoût de poulet, de soupe ou de râpés peuvent être adaptées à votre poulet à l'étouffée, tant que vous vous souvenez qu'une cuisson basse et lente est requise. Vous voudrez peut-être utiliser deux poulets à l'étouffée au lieu d'un en raison de la plus petite quantité de viande que vous obtiendrez. Mais croyez-moi quand je dis que cette viande de poulet sera l'un des poulets les plus savoureux que vous ayez jamais mangés. Pendant les chaudes journées de grillades et de pique-nique en plein air de l'été, vous pouvez préparer un barbecue de poulet à l'étouffée râpé à la mijoteuse qui sera délicieux. Vous pouvez en trouver une recette ici. Ce sera une recette que vous voudrez répéter plusieurs fois.

Enchiladas Paléo au Poulet

Votre viande de poulet à ragoût cuite et râpée sera idéale pour de nombreuses recettes tex-mex, y compris les tacos et les enchiladas. Si vous êtes majoritairement paléo, comme moi, et beaucoup d'autres le sont également, vous avez probablement manqué les enchiladas au poulet farcies non seulement de poulet, mais aussi de fromage et entassées dans une tortilla de maïs. Eh bien, vous avez maintenant une nouvelle recette que vous pouvez essayer pour les enchiladas au poulet paléo qui pourraient satisfaire votre envie. Vous pouvez trouver la recette ici.

Ou vous voudrez peut-être faire ce que ma famille fait le plus souvent et simplement préparer un grand bol de salade de tacos, en utilisant cette délicieuse viande de poulet à ragoût. Utilisez votre propre créativité pour créer une délicieuse salade, ou vous pouvez essayer mon Salade de tacos au porc chili vert ou rouge (trouvé ici) et remplacez votre délicieuse viande de poulet par le porc dans la recette.

Quel que soit le processus de cuisson ou la recette que vous décidez d'utiliser, il est temps de vaincre vos peurs de poule à l'étouffée et de préparer de délicieux repas à partir de la vieille poule grincheuse ou du coq dont vous n'avez plus besoin dans votre basse-cour.


Célébrez le Nouvel An lunaire avec ces recettes qui rappellent aux chefs la maison

Le Nouvel An lunaire est un moment de convivialité et de réflexion en famille. Pour accueillir la nouvelle année, NBC Asian America a demandé à cinq chefs des États-Unis des recettes qui leur rappellent leur pays.

Des plats de base du Nouvel An lunaire comme les boulettes et le poulet coupé aux plats que les parents des chefs ont préparés à la maison, essayez ces recettes tout au long de la nouvelle année.

Mark Fuller, chef exécutif et copropriétaire de New Luck Toy à Seattle

"Depuis plus d'une décennie, ma femme et partenaire commercial Marjorie Chang Fuller et moi avons plié des nems et des boulettes de pâte à chaque nouvel an lunaire", a déclaré à NBC News Mark Fuller, copropriétaire multiracial et chef exécutif de New Luck Toy à Seattle. "Cette tradition a commencé avec Marjorie alors qu'elle était une enfant chinoise de première génération."

Le chef, qui est né à Hawaï et possède également du poulet frit et du whisky Ma'ono à Seattle, a déclaré qu'il étendait la tradition à ses enfants.

"Dans sa famille, les garnitures étaient préparées par les adultes mais le pliage des nems et des boulettes était la responsabilité des enfants", a-t-il déclaré. "Ils seraient servis avec de nombreux autres plats pour célébrer le nouvel an. Marjorie et moi avons perpétué cette tradition familiale à chaque nouvel an lunaire."

Dumplings au porc et aux crevettes avec sauce épicée

Ingrédients

Remplissage de boulettes

  • 1 livre de porc haché
  • 1 livre de crevettes blanches, crues décortiquées et déveinées avec la queue enlevée
  • 2 cuillères à café de fécule de maïs
  • 2 cuillères à café d'ail, râpé sur une microplane ou haché finement
  • 2 cuillères à soupe d'oignons verts, tranchés finement - plus un peu plus pour la garniture
  • 2 cuillères à café de gingembre, râpé sur une microplane ou haché fin
  • 1/4 tasse de pousses de bambou, hachées
  • 6 cuillères à soupe de châtaignes d'eau, hachées
  • 1 cuillère à soupe de sel casher
  • 1/8 cuillère à café de poivre blanc
  • 3 cuillères à soupe de sauce aux huîtres
  • 2 cuillères à soupe de vin de cuisine shaoxing

Sauce épicée

  • Pot de 7 onces de chili frit de marque Laoganma dans l'huile ou similaire
  • 1/2 tasse de sauce soja
  • 1/4 tasse de vinaigre noir ou balsamique
  • 1/4 tasse d'huile de sésame

Dans un grand bol, mélanger tous les ingrédients de la garniture pour boulettes et bien mélanger. Réfrigérer pendant 20 minutes.

Mettez en place un pot rempli au tiers d'eau. Porter l'eau à ébullition et garder couvert avec le couvercle du cuiseur vapeur. Gardez les paniers à vapeur séparés et tapissez-les de doublures de paniers à vapeur ou de feuilles de chou. Une fois la garniture refroidie, placez quatre à six emballages de boulettes à un demi-pouce d'intervalle sur votre comptoir ou votre planche à découper.

Placez environ une cuillère à soupe de garniture au centre de chaque emballage. Vaporisez les boulettes ouvertes avec un brouillard d'eau, puis pliez chaque boulette. Disposez les boulettes pliées côte à côte dans les paniers garnis. Empilez les paniers sur l'eau bouillante et couvrez avec le couvercle. Cuire à la vapeur pendant 12 minutes.

Pour la sauce, mélanger tous les ingrédients dans un grand bol et bien mélanger. Placez la sauce au fond de votre bol de service et disposez les boulettes vapeur sur la sauce. Garnir d'oignons verts tranchés finement ou servir à côté pour tremper.

Hieu Than, propriétaire d'un parent à la Nouvelle-Orléans

"[Ce plat] est notre tout premier plat chez les parents", a déclaré à NBC News Hieu Than, propriétaire de parents à la Nouvelle-Orléans. "C'était un plat qui, selon mon collègue Nate Nguyen et moi, était révélateur de notre type de nourriture."

"La version que nous avons fini par servir chez kin était une adaptation d'un plat dont je me souviens affectueusement quand j'étais enfant", a-t-il ajouté. "Ma mère et moi avions l'habitude de visiter le marché fermier asiatique local tous les samedis matin pour acheter des produits d'épicerie pour nos repas du dimanche. riz. Ma mère m'achetait toujours un sandwich et un plat de poulet et de riz à manger quand nous rentrions à la maison. C'était parce qu'elle se rendait au travail après et ces articles étaient mes repas de la journée. C'est un plat vraiment humble avec des ingrédients, et c'est le genre de nourriture que j'associe à l'identité alimentaire de mon enfance."

Kin Poule et Grains

Ingrédients

  • 1 once de kombu
  • 3 champignons shiitake séchés
  • Tiges de champignons shiitake de 1 livre, chapeaux tranchés et réservés pour le ramassage
  • 2 litres d'eau
  • 1/4 tasse de sauce soja
  • 2 cuillères à soupe de mirin
  • 2 cuillères à soupe de vinaigre de riz
  • 1/4 tasse de saké
  • 2 cuillères à soupe d'échalotes finement ciselées
  • 2 cuillères à soupe d'ail finement émincé
  • 1 cuillère à soupe de sauce de poisson
  • 1 cuillère à soupe de flocons de piment rouge
  • 2 cuillères à café de cayenne
  • 1 cuillère à café de paprika
  • 1 tasse d'huile de canola

Riz et Orge

  • 1/2 tasse d'orge
  • 1 et 1/2 tasse de riz brun sucré
  • 1/2 cuillère à soupe d'huile végétale
  • 2 cuillères à soupe d'ail finement émincé
  • 2 cuillères à soupe d'échalote finement ciselée
  • 3 et 1/2 tasses de dashi
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1 cuillère à café de poivre
  • Huile végétale
  • 1 cuillère à soupe d'ail finement émincé
  • 1 cuillère à soupe d'échalote finement ciselée
  • 1 livre de bébé bok choy, nettoyés et coupés en deux sur la longueur
  • 1 cuillère à soupe de beurre
  • sel
  • Poivre noir

Désosser les poules en enlevant les extrémités des ailes et la cage thoracique, en ne laissant intacts que les os des pattes et le pilon de l'aile. Réservez les os pour Tare. Avec du papier absorbant, essuyer les poules et assaisonner de poivre.

Dans un récipient en plastique, faire tremper le gingembre dans l'huile pendant la nuit. Assurez-vous de remuer avant d'utiliser.

Champignons bok choy et shiitake

Dans de l'eau froide, faites tremper le bok choy pendant 10 minutes pour enlever toute saleté. Retirer du bain et sécher. Couper les chapeaux de champignons en lanières de 1/4 po d'épaisseur.

Dans une grande casserole, mélanger le kombu, les shiitakes séchés, les tiges de shiitake réservées et l'eau et porter à ébullition. Retirer du feu, laisser infuser 30 minutes, filtrer et laisser refroidir.

Chauffer le four à 350 degrés Fahrenheit. Dans une poêle à fond épais, rôtir 1 livre d'os de poule réservés pendant 25 minutes, jusqu'à ce qu'ils soient dorés. Retirer la casserole du four, ajouter le reste des ingrédients plus 3/4 tasse de dashi et laisser mijoter à feu doux pendant 1 heure. Retirer du feu, filtrer et refroidir.

Dans une casserole à fond épais, mélanger tous les ingrédients et laisser infuser à feu doux pendant 10 minutes. Retirer du feu.

Riz et Orge

Dans un bol, mélanger l'orge, le riz et 3 1/2 tasses de dashi. Faire tremper 30 minutes. Dans une casserole avec de l'huile, faire suer l'ail et l'échalote. Ajouter le mélange riz-orge-dashi dans la casserole. Ajouter de l'eau pour que les grains soient recouverts de 1/2 pouce. Ajoutez du sel et du poivre, mélangez et couvrez. A feu moyen, cuire 30 minutes. Retirer du feu et laisser reposer 5 minutes avant de retirer le couvercle.

Pour assembler et servir, chauffer le four à 475 degrés Fahrenheit.

Dans une grande poêle en fonte à feu moyen, ajouter une fine pellicule d'huile. Lorsque l'huile commence à fumer, placez les moitiés de poule, côté peau vers le bas et laissez la peau dorer pendant une minute.

Retirer la casserole du feu et couvrir les poules de papier d'aluminium. Transférer la casserole au four et cuire pendant 13 minutes jusqu'à ce que la température interne prise de la cuisse atteigne 165 degrés Fahrenheit. Retirer du four et placer le plat sur la cuisinière à feu moyen.

Ajouter 1 cuillère à soupe de Tare par poule et laisser mijoter. À l'aide d'un pinceau, badigeonner les poules des deux côtés jusqu'à ce qu'elles soient bien enrobées. Dans une poêle séparée à feu vif, ajouter une fine pellicule d'huile. Lorsque l'huile commence à fumer, ajoutez les bouchons de shiitake réservés et laissez-les dorer avant de remuer. Lorsqu'ils sont dorés, ajoutez le bok choy, l'ail et les échalotes. Assaisonnez avec du sel et du poivre. Ajouter le beurre et mélanger jusqu'à ce que le bok choy soit cuit al dente et que le beurre ait complètement fondu. Au centre d'une assiette de service, déposer un lit de riz et d'orge. Garnir de bok choy et de champignons, puis de poulet. Terminer avec la sauce à la poêle, le saté et l'huile de gingembre.

Helene An, Chef Exécutive du groupe House of An Restaurant en Californie

"Le Nouvel An lunaire est un moment où notre famille occupée fait une pause pour célébrer la tradition, honorer la famille et les ancêtres et se remémorer des histoires de famille tout en cuisinant ensemble", a déclaré Helene An, chef exécutif et matriarche de la famille House of An, à NBC News.

"La nourriture est le cœur du Nouvel An lunaire pour nous : riz rouge à la noix de coco fait avec le superfruit Gac pour la chance, banh trung (gâteau de riz sucré enveloppé dans des feuilles de bananier rempli de haricot mungo, de porc et d'œufs) pour la prospérité, et cheveux d'ange noirs soupe de nouilles aux algues pour célébrer la longévité", a ajouté An. "Ma maison se remplit de visiteurs et de sympathisants, et la cuisine bouillonne d'aromates, de rires et de joie. J'ai beaucoup de bons souvenirs du Nouvel An lunaire en cuisinant avec ma fille Jacqueline, et j'aime qu'elle perpétue cette tradition en amenant ses garçons dans le cuisine avec nous."

Pho au boeuf de maman

Réimprimé avec la permission de "AN: TO EAT" © 2016 par Helene An et Jacqueline An, Running Press, membre du Perseus Books Group.

Ingrédients

  • 2 livres (2 pouces d'épaisseur) de poitrine de bœuf ou de bifteck de surlonge, coupés en deux pour tenir dans la marmite
  • 2 cuillères à café de sel, divisé
  • 3 litres de bouillon de boeuf Pho (voir ci-dessous)
  • 3 anis étoilé entier
  • 1 gros oignon blanc, carbonisé puis pelé (voir note ci-dessous)
  • 1 morceau de gingembre frais de 3 pouces, carbonisé puis pelé (voir note ci-dessous)
  • 1 cuillère à café de sucre
  • 2 paquets (14 onces) de nouilles de riz plates (bánh pho) (voir note ci-dessous)
  • 4 cuillères à café de sauce de poisson, ou plus ou moins selon vos préférences personnelles
  • ½ gros oignon rouge, tranché finement
  • 1 tasse d'oignons verts hachés (d'environ 2 bouquets)
  • 1 tasse de feuilles de coriandre fraîche hachées (d'environ 2 bouquets)
  • 1 cuillère à café de poivre noir fraîchement moulu

Plateau d'herbes

  • Feuilles de basilic thaï frais
  • Germes de soja frais
  • Feuilles fraîches de culantro (ngò gai)
  • 2 citrons verts, chacun coupé en 8 morceaux
  • 4 piments serrano ou jalapeño, tranchés finement
  • Sauce chili (facultatif)
  • Sauce hoisin (facultatif)

Mettez la poitrine dans une très grande marmite et ajoutez de l'eau jusqu'à ce que la viande soit couverte. Ajouter une cuillère à café de sel et porter l'eau à ébullition. Faites bouillir pendant trois minutes, puis égouttez la viande et rincez-la bien à l'eau froide. Jeter le liquide et rincer le pot.

Remettre la poitrine dans la casserole propre et ajouter le bouillon de bœuf et un litre d'eau. Portez le liquide à ébullition à feu moyen, en écumant souvent la surface pour éliminer toute graisse, mousse et impuretés. Continuez à cuire jusqu'à ce que la plupart des impuretés ne forment qu'une seule et que l'eau soit presque claire, 15 à 20 minutes.

Ajouter l'anis étoilé, l'oignon carbonisé et le gingembre dans la casserole et ramener le mélange à ébullition. Faire bouillir pendant 15 minutes, réduire le feu à doux et laisser mijoter pendant 1 heure. Ajouter la cuillère à café restante de sel et le sucre et cuire encore 30 minutes pour mélanger les saveurs.

Retirez la poitrine de la casserole et transférez-la dans une assiette pour la laisser refroidir. Une fois qu'il est froid au toucher, couvrez la poitrine et placez-la au réfrigérateur.

Remarque : pour conserver la poitrine à ce stade pour une utilisation plus tard dans la journée ou le lendemain, placez-la dans un grand récipient hermétique. Laissez le bouillon revenir à température ambiante, versez-le sur la poitrine, puis couvrez le récipient et conservez-le au réfrigérateur. Cela insufflera de la saveur à la poitrine et l'empêchera de se dessécher.

Retirer et jeter l'anis étoilé, l'oignon carbonisé et le gingembre du bouillon. Passer le bouillon au tamis fin pour éliminer les impuretés. Le bouillon pho doit être clair. Si ce n'est pas le cas, égouttez-le à nouveau.

Environ 30 minutes avant d'être prêt à servir le pho, faites tremper les nouilles de riz dans de l'eau tiède pendant 15 à 20 minutes, puis égouttez-les. Pendant ce temps, coupez le papier de poitrine finement contre le grain en tranches d'environ 1⁄8 pouce et mettez de côté.

Au moment de servir, portez une grande casserole d'eau salée à ébullition à feu vif. Ajouter les nouilles et les cuire jusqu'à ce qu'elles soient al dente, 20 à 30 secondes. Égouttez et rincez très bien les nouilles à l'eau froide, puis rincez-les rapidement à l'eau tiède pour éliminer l'amidon restant, puis égouttez les nouilles. Répartir les nouilles uniformément dans huit bols de service. Placer les tranches de poitrine sur les nouilles. Ajouter les tranches d'oignon rouge sur le dessus de la poitrine.

Ramener le bouillon à ébullition et incorporer la sauce de poisson. Verser le bouillon bouillant sur le dessus de la viande tranchée pour remplir chaque bol. Garnir chaque portion d'oignons verts, de coriandre et d'une pincée de poivre noir. Servir immédiatement avec le plat d'herbes à côté.

Oignons carbonisés et gingembre

La carbonisation apporte une saveur merveilleusement fumée et sucrée aux plats, en particulier aux soupes. Les oignons et le gingembre, ainsi que d'autres légumes, comme l'ail, peuvent être carbonisés sur la cuisinière ou au four. Une fois le légume carbonisé, épluchez et enlevez ses peaux noircies et rincez-le avant de l'ajouter à votre plat.

Pour carboniser sur la cuisinière : mettez un brûleur à gaz ou électrique à feu moyen-élevé. À l'aide de pinces, maintenez un oignon ou un morceau de gingembre directement au-dessus du brûleur pendant environ 5 minutes, en tournant jusqu'à ce que tous les côtés soient noircis. Répétez l'opération pour chaque oignon et/ou morceau de gingembre. Vous pouvez également placer les oignons et/ou le gingembre sur une grille placée directement sur le brûleur à gaz ou électrique pour en cuire plusieurs à la fois. Assurez-vous simplement de continuer à faire tourner les légumes pour une carbonisation uniforme.

Pour carboniser au four : Déplacez une grille jusqu'à la position la plus élevée dans le four et préchauffez le four à 450 °F. Couper les oignons en deux. Mettre les oignons et le gingembre sur une plaque à pâtisserie sur la grille du haut. Cuire jusqu'à ce que le dessus des légumes noircisse légèrement, environ 5 minutes. Retournez les oignons et le gingembre et répétez.

Bouillon Pho au Boeuf Maison

Le bouillon de bœuf de ma mère est idéal pour de nombreuses recettes, y compris le Mama's Beef Pho. Si vous n'utilisez pas le bouillon dans les 2 heures suivant sa cuisson, vous pouvez le réfrigérer ou le congeler. Il se conservera dans un contenant hermétique au réfrigérateur pendant trois à quatre jours et au congélateur pendant quatre à six mois. Si vous avez besoin de plus ou moins de bouillon, vous pouvez adapter la recette en conséquence.

  • 4 livres d'os de jarret de boeuf
  • 2 livres de queue de bœuf
  • ¼ tasse plus 1 cuillère à soupe de sel de mer, divisé
  • 5 anis étoilé entier
  • 1 bâton de cannelle (3 pouces)
  • 2 gousses de cardamome noire
  • 20 grains de poivre noir
  • 2 gros oignons blancs, carbonisés puis pelés (voir note ci-dessus)
  • 1 morceau de gingembre frais (4 pouces), carbonisé puis pelé (voir note ci-dessus)
  • 6 cuillères à soupe (70 grammes) de sucre en poudre

Mettez le jarret de bœuf et la queue de bœuf dans une très grande marmite et ajoutez de l'eau jusqu'à ce que les os et la viande soient recouverts. Ajouter 1 cuillère à soupe de sel. Porter l'eau à ébullition et cuire pendant cinq minutes. Égouttez la queue de bœuf et les os et rincez-les bien sous l'eau froide. Jeter le liquide et rincer le pot.

Remettez les os et la queue de bœuf dans la casserole et ajoutez six litres d'eau. Portez l'eau à ébullition à feu moyen, en écumant souvent la surface pour éliminer la graisse, la mousse et les impuretés. Continuez à cuire jusqu'à ce que la plupart des impuretés ne forment qu'une seule et que le bouillon soit presque clair, environ 15 à 20 minutes.

Pendant ce temps, dans une petite poêle sèche à feu moyen, faire griller légèrement l'anis, la cannelle, la cardamome et les grains de poivre. Cuire jusqu'à ce qu'ils soient légèrement dorés et parfumés, environ trois à cinq minutes. Retirer du feu et envelopper soigneusement les épices dans une étamine pour faire une poche.

Ajouter le sac à épices, les oignons carbonisés et le gingembre à la casserole de bouillon de bœuf. Faire bouillir pendant 15 minutes, puis réduire le feu à doux et laisser mijoter à découvert pendant deux heures.

Ajouter le sucre glace et le sel et continuer à mijoter à découvert pendant une heure, en vérifiant périodiquement la casserole et en écumant tout reste de graisse ou de mousse qui flotte à la surface.

Retirer et jeter les os. (Si vous le souhaitez, vous pouvez conserver la viande restante sur les os pour l'utiliser dans un autre plat. Nous conservons la viande de queue de bœuf pour la manger avec du bœuf ouf) Retirez et jetez le sachet d'épices, l'oignon et le gingembre. Filtrez le bouillon dans une passoire à mailles fines pour éliminer les impuretés. Le bouillon doit être clair. (Si ce n'est pas le cas, égouttez-le à nouveau.)

Variante : Pour un bouillon de bœuf de base, omettez l'anis étoilé, la cannelle et la cardamome.

Angela Dimayuga

"J'adore ce plat parce que c'est un mélange de beaucoup de choses que j'aime : du riz à l'ail philippin et des rouleaux d'umeshiso que vous pouvez vous procurer à la fin d'un repas de sushi omakase. J'aime la luminosité des grandes quantités de shiso, et l'acidité salée de l'umeboshi qui équilibre le plat. C'est vraiment bon avec beaucoup d'autres saveurs complexes, et l'un de mes plats préférés sur notre menu à Mission Chinese », a déclaré à NBC News Angela Dimayuga, chef exécutive de Mission Chinese Food.

Riz Frit Ume Shiso

Ingrédients

1 gousse d'ail écrasée

1/2 patate douce violette, cuite à la vapeur et émiettée en morceaux

1 litre de riz au jasmin cuit à la vapeur

6 morceaux d'umeboshi, dénoyautés et coupés en une pâte grossière

12 feuilles de shiso, coupées en fines juliennes en poils

1 cuillère à soupe d'ail frit

Dans une petite casserole, faire fondre le beurre avec l'ail à feu doux jusqu'à ce qu'il ramollisse, environ 5 minutes, puis retirer du feu.

Dans un wok chaud ou une grande sauteuse, ajouter l'huile de pépins de raisin et le beurre et l'ail ramolli. Ajouter le riz, la patate douce et le sel pour assaisonner. Mélanger délicatement pour bien incorporer.

Transférer le riz dans une grande assiette et garnir d'ail frit, suivi de concombre (d'abord pour ne pas faire dorer vos herbes trop rapidement) et de shiso. Répartir de petites quantités d'umeboshi sur le riz. Servir tel quel et bien mélanger juste avant de manger !

Ryan Wong, chef-propriétaire du Needle Noodle Shop à Los Angeles

"Le poulet blanc est un plat classique servi sur la plupart des tables pendant le Nouvel An lunaire", a déclaré à NBC News Ryan Wong, un chef de Los Angeles qui a récemment travaillé chez Otium. « C'est souvent un favori de la famille. Il est servi entier avec la tête et les pieds symbolisant la prospérité, l'unité de la famille et la joie. Le plat est simple et délicieux. De plus, le bouillon résultant du pochage du poulet peut être transformé en soupe ! "

Poulet blanc coupé

Ingrédients

  • 1 poulet, entier
  • 1 oignon, gros dés
  • 1 carotte, gros dés
  • 3 tiges d'oignons verts, coupées en morceaux de trois pouces
  • 1 nub gingembre, morceau d'un pouce
  • 5 gousses d'ail
  • 1 cuillère à soupe de poivre blanc
  • 4 cuillères à soupe de sel de mer
  • 4 litres d'eau

Sauce gingembre-échalote

  • 5 tiges d'oignons verts, hachées
  • 5 cuillères à soupe de gingembre, émincé
  • 3 cuillères à soupe d'huile de canola
  • Sel de mer au goût

Frottez légèrement le sel sur la peau du poulet avec vos mains pour frotter l'extérieur, puis rincez-le à l'eau courante pour le nettoyer.

Placez tous les aromates, le poivre et le sel de mer dans une marmite, puis placez le poulet sur le dessus. Couvrir avec les quatre litres d'eau froide et allumer votre brûleur à feu moyen.

Une fois que l'eau commence à frémir, baissez le feu. Continuez à pocher le poulet pendant 25 minutes supplémentaires. Une fois le poulet cuit, plongez-le immédiatement dans de l'eau glacée pour arrêter la cuisson et figer la peau.

Après avoir refroidi pendant 10 minutes, retirez le poulet de l'eau et badigeonnez-le d'huile de sésame pour lui donner un éclat brillant. Réserver à température ambiante jusqu'au moment de servir. Couper le poulet en morceaux et servir avec une sauce au gingembre et aux oignons verts.

Pour la sauce gingembre-échalote, mélanger le gingembre, l'échalote et le sel dans un bol résistant à la chaleur. Faire chauffer l'huile dans une poêle à feu vif jusqu'à ce qu'elle fume. Versez lentement l'huile chaude sur le mélange gingembre-échalote. Remuer et réserver.

Shirley Chung, chef et partenaire du Twenty Eight dans le comté d'Orange, en Californie

"Je viens de Pékin, en Chine, l'une des traditions les plus importantes pour célébrer le Nouvel An chinois dans le nord de la Chine est de manger JiaoZi, une boulette en forme de demi-lune, à minuit pour célébrer le Nouvel An", a déclaré Chung à NBC News. "Le jour du Nouvel An chinois, toute la famille se rassemble et plie JiaoZi. Cela représente l'unité d'une famille et apporte chance et prospérité. J'aide ma mère et ma grand-mère le soir du Nouvel An lunaire depuis que j'ai 5 ans. Et je garde cette tradition se perpétue en partageant chaque année cette expérience avec ma famille culinaire."

Famille heureuse JiaoZi

Ingrédients

  • 1,1 livre de porc haché
  • 2/3 livres de crevettes hachées
  • 2/5 livres de champignons shiitake
  • 2 cuillères à café de gingembre
  • 2 cuillères à soupe de sauce aux huîtres
  • 2 cuillères à soupe de vin de cuisine Shaoxing
  • 4 cuillères à café de sel
  • 2 cuillères à soupe de soja vieilli
  • 2/5 livres de bouillon de poulet
  • 3 cuillères à soupe d'huile de sésame
  • 1,1 livre de farine tout usage non blanchie
  • 1/2 livre d'eau à température ambiante
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1/2 tasse de fécule de maïs pour rouler l'emballage

Mélanger le porc et les crevettes roses, puis incorporer lentement les ingrédients liquides à l'exception de l'huile de sésame. Une fois bien mélangé, ajoutez les légumes et le sel. Incorporer l'huile en dernier.

Mélanger la farine tout usage, l'eau et le sel dans un bol à mélanger. Pétrir jusqu'à ce que la pâte soit formée et lisse et brillante à l'extérieur. Laisser reposer la pâte pendant 30 minutes, puis diviser la pâte en petites boules de 15 grammes. A l'aide d'un petit rouleau à pâtisserie, roulez la pâte dans des emballages.

Pour plier le JiaoZi, mettez environ une cuillère à soupe de farce au centre d'un emballage rond. Pliez l'emballage en forme de demi-lune et fermez la boulette en pinçant.

Dans une grande casserole, faites chauffer six litres d'eau. Lorsque l'eau bout, y déposer les boulettes. Ne cuisinez pas trop à la fois, assurez-vous que les boulettes ne sont pas trop chargées dans la casserole. Lorsque l'eau revient à ébullition, ajoutez environ une tasse d'eau froide dans l'eau de cuisson. Répétez ce processus une fois de plus, les boulettes devraient flotter au-dessus de l'eau et elles devraient avoir l'air un peu plus grasses qu'avant. Sortez maintenant les boulettes de l'eau de cuisson à l'aide d'une écumoire, mettez-les dans une assiette, servez avec la trempette à côté.

Suivez NBC Asian America sur Facebook, Twitter, Instagram et Tumblr.


Maintenant pour les boulettes !

Dans ma quête de la boulette parfaite, j'ai expérimenté avec de la farine tout usage, de la farine auto-levante, du beurre et du Crisco. J'ai préféré la farine tout usage sans ajout de sel, mais le reste de ma famille (tous) a préféré la farine auto-levante. Nous avons tous estimé que ceux fabriqués avec Crisco étaient les meilleurs.

Le bouillon de poulet est super facile à faire à la maison. Les raviolis faits maison sont indispensables lorsque vous avez du bouillon maison à portée de main.

Saviez-vous qu'il existe de grandes différences entre les Dumplings du Nord et du Sud ? Les habitants du Nord préparent des boulettes comme les biscuits salés des habitants du Sud. Ils ajoutent de la farine au bouillon pour le rendre plus épais, puis déposent des cuillerées du mélange de boulettes dans le bouillon. Ils sont plus denses que la version sud. You can lighten them up by adding an egg white and some baking soda, which many Northern cooks do.

Homemade Chicken Stock and Homemade Dumplings…there are just nothing like them!!

There is a time and place for that, but in the South we like our dumplings square, a little lighter, and thinner. Interestingly, Southerners like a biscuit on the side of their dumplings! Isn’t that funny? It’s all made practically the same as dumpling ingredients.

Big Mama’s Southern and Chicken Dumplings – it’s all about texture!

Dumpling Making Tips

1. Don’t add too much fat to your dumplings. They will disintegrate in the broth.

2. You can use your food processor to make the dumpling mixture. My hands are my favorite tool and I find it quite empowering to make something without machines of any kind, but when I am in a rush the processor really helps.

3. Tim’s Tip: Don’t be afraid to overwork the dough. You can’t overwork it in dumplings. Biscuits…yes, but not dumplings.

4. I know the measurements to my dumpling recipe by heart, which encourages me to make it more. I recommend using measuring tools and then pouring the ingredients in your hands or a bowl to get a feel for what the right amount looks and feels like. By doing this, you will eliminate time from future dumpling making.

5. You may find that you need more or less buttermilk. Give the flour a little time to soak up the liquid as you work the flour-buttermilk mixture. Make sure you don’t add too much liquid or, like the fat, it will disintegrate when you put it in your boiling stock.

6. A pizza cutter is perfect for making the Southern square dumplings.

7. When you drop your dumplings in the stock make sure that the stock has come to a boil, because the temperature is going to drop once you put them in the pot. Put the dumplings in quickly so that they cook at the same rate. You want to put them in separately though, so that they don’t stick together and make one big dumpling.


Résumé de la recette

  • 2 pounds bone-in, skin-on chicken thighs (4 to 5)
  • Sel casher et poivre fraîchement moulu
  • 1 stick (8 tablespoons) cold unsalted butter
  • 1 onion, diced (1 1/2 cups)
  • 3 carrots, diced (1 1/4 cups)
  • 1 stalk celery, diced (1/2 cup)
  • 8 ounces white potato, peeled if desired and cut into 1/2-inch dice (1 1/2 cups)
  • 1 1/4 teaspoons dried thyme
  • 1 2/3 cups plus 1/4 cup unbleached all-purpose flour
  • 1 cup partially defrosted frozen peas
  • 6 tablespoons chopped fresh parsley, plus more for serving
  • 2 cuillères à café de levure
  • 3/4 tasse de lait entier
  • Quartiers de citron, pour servir

Combine chicken, 2 teaspoons salt, and 4 cups water in a medium saucepan. Bring to a boil, then reduce heat to medium-low and simmer, partially covered, until chicken is cooked, about 20 minutes. Transfer chicken to a plate let cool 10 minutes. Discard skin and bones shred meat into bite-size pieces (you should have 3 cups). Strain broth (you should have 4 cups if not, add more water).

Melt 4 tablespoons butter in a large pot over medium-high heat. Add onion, carrots, celery, potato, and thyme. Cook, stirring, until onion is translucent, 3 to 4 minutes. Sprinkle with 1/4 cup flour cook 30 seconds. Gradually stir in broth. Bring to a boil, then reduce heat to medium and simmer 2 minutes. Stir in chicken, peas, and 3 tablespoons parsley. Assaisonnez avec du sel et du poivre.

Meanwhile, whisk together remaining 1 2/3 cups flour, 3 tablespoons parsley, baking powder, 1 1/2 teaspoons salt, and 3/4 teaspoon pepper. Cut in remaining 4 tablespoons butter. Stir in milk until dough holds together. Drop 8 heaping spoonfuls of dough on top of chicken mixture. Cover and simmer until dumplings are cooked through, about 12 minutes. Serve with more chopped parsley and lemon wedges.


Old-Fashioned Chicken And Dumplings Recipe

The most famous chicken dish in the South is probably fried chicken, but a good case can also be made for chicken and dumplings. Fried chicken celebrates the poultry in abundance, when everyone can get a piece or two. Chicken and dumplings makes the most of chicken in scarcity, when a single bird must feed a multitude. Although it gets top billing, the meat itself isn&rsquot the star of the meal. The dumplings hold sway, and people are particular about how they&rsquore made. Some like small strips of pastry dropped into the bubbling pot, either free-form and puffy or rolled thin and cut like noodles. Others prefer soft drop-biscuit dumplings that float atop the stew. No matter the style, this dish combines essential, resourceful Southern cuisine and the comfort of home cooking, all in one bowl. Mrs. Morton Smith experimented for years with different methods of making the perfect chicken and dumplings. When she submitted this recipe, she told us that buttermilk was the secret to dumplings with a light texture. She also kneaded them on a well-floured surface because the extra flour thickens the broth.


First Add Veggies To Broth

The following day when I’m ready to start making my chicken & dumplings I’ll pour the broth into a deep pot & put it on the heat to simmer, usually tossing in a handful of whatever dehydrated veggies I want so they can rehydrate right there in the broth.

Typical additions for me are chopped onion and celery and also a chopped carrot. If you don’t have dehydrated veggies tossing the fresh counterparts in at this point would be appropriate.

I also chop about 2 cups of chicken and have it ready to drop into the simmering broth at the end. You can use more or less chicken based on how much leftover chicken you have available or how meaty you want your chicken-n-dumplings to be.


6 Surprising Ways to Use Your Roaster Oven

With Thanksgiving right around the corner, you might be about to break out your roaster oven. But did you know that it can be used for so much more than just turkey? From baking to steaming to cooking for a crowd, the roaster oven is shockingly versatile. You just may end up keeping it on your counter longer than you expected&hellip

Sides Dishes
While many people purchase a roaster oven with the idea of cooking turkey or ham, it can be used to make fantastic side dishes like Baked Potatoes or Seasoned Rice. The roaster oven basically doubles your oven space, so if you are making a large meal and have your regular oven in use, why not cook your sides in your &ldquobonus&rdquo oven?

Desserts
Want to make The Perfect Cheesecake? Use your roaster oven! Surround your springform pan with water and let your roaster oven use a gentle heat to cook it to perfection. If you aren&rsquot a cheesecake fan, try out our recipes for Almond Pound Cake or Harvest Apple Cake.

Steaming Vegetables
If you want large quantities of expertly steamed broccoli, cauliflower and carrots, use your roaster oven. Put boiling water into your roaster pan, place your vegetables in a colander, and let them steam until they reach the desired doneness.

Warming Rolls, Biscuits, or Pancakes
You can use your roaster oven to keep your rolls, biscuits or pancakes warm for up to an hour. This is especially useful if you are serving a buffet-style meal. Whether it&rsquos brunch or dinner, the roaster oven will let your guests come back time and again for perfectly warmed rolls or pancakes.

Roasting BBQ or Ribs
Don&rsquot own a smoker? No problem &mdash you can cook large quantities of meat low and slow in your roaster oven. Try our recipes for Honey Roasted Spareribs or North Carolina Pork Barbecue. You won&rsquot be disappointed.

Cooking for a Crowd
The roaster oven is the perfect countertop appliance if you are cooking for a crowd. The 22 quart capacity allows you to make 2 pounds of Party Meatballs or 5 quarts of chili. If your family has outgrown even our largest slow cooker, it might be time to upgrade. With recipes like an Oven Roasted Beef Stew and a Hearty Pasta Bake, you&rsquoll keep the masses full and satisfied. Remember &mdash you can always freeze the leftovers for a future meal.


Chicken N Dumplings made EASY!

Place the 6 cups of chicken broth in a heavy sauce pan and boil on high.

Peel skin away and discard…flake off medium sized chucks of white meat with a fork.

To make the dumplins (DO NOT be leery, this is so simple!!) : Combine the flour, baking powder, 1 1/4 tsp salt and milk in a medium bowl. Bien mélanger jusqu'à consistance lisse, puis laisser reposer la pâte pendant 5 à 10 minutes.

This is what your ball of dough will look like…not fancy!!

Sprinkle flour on top of your counter…again, this is not a fancy step. Place the dough ball on the flour and add a little flour to the top of the dough ball so it will not stick to your rolling pin. Roll out the dough. Dough is very informal so please don’t get yourself upset during this step..roll it out until it is about 1/2 inch thick.

Take a knife or a pizza cutter (even better) and cut 1/2 inch squares

Toss your squares of dough into the boiling broth (turn the broth down to a med-high)

Keep tossing them in..they won’t stick to each other! They will puff up and the flour from them will dissolve into the broth and make a gravy..isn’t that easy?!

Add in your chicken and flavor with pepper. Because we used pre-made chicken broth DO NOT add any salt until you eat…broth is very salty on its own.

A delicious homemade meal!

Chicken n Dumplins made EASY!

1 Pre-Roasted Chicken (near your grocer’s deli area)

6 Cups canned chicken broth

Pour your broth in a large heavy saucepan/pot and boil on high heat. Peel back and discard chicken skin and flake off medium sized chunks of your chicken and set aside.

To make the dumplins: Combine the flour, baking powder, 1 ¼ tsp of salt and milk in medium bowl. Stir well until smooth, then let the dough rest for 5 mins. Roll the dough out onto a floured surface to ½ inch thickness. Cut ½ inch squares with a knife or pizza cutter.

Drop each square into the simmering broth. The dumplins will swell then shrink as they partially dissolve to thicken the broth into gravy. Simmer 20-30 mins until thick. Remuer souvent. Add chicken and cook another 5 mins. Season with pepper (no salt needed because the broth is salty enough). Prendre plaisir!

You can follow Janelle on her own blog she just launched titled Comfy In The Kitchen! Follow Janelle on Facebook and Twitter.


This story is published in partnership with KCET / PBS SoCal.

I f you’re familiar with Sriracha, you know something with Teochew roots. The famous rooster brand chili sauce by Huy Fong Foods was developed by David Tran, a Vietnamese refugee of Teochew descent.

Before he left Vietnam in 1978 around the age of 33, Tran m ade his own hot sauce, a common practice for many households. During the war, he served as a major in the South Vietnamese army. But in 1978, he fled communist Vietnam with over 3,000 other refugees on a Taiwanese-owned freighter called Huey Fong, which eventually became the namesake of his company. Tran arrived in the United States in 1979, and while looking for a job, he continued to tinker with his hot sauce recipe and eventually began selling it. Today, the sauce is world famous. Although hot sauce isn’t uniquely Teochew in origin, what is remarkably Teochew is Tran’s journey — cultural survival through food is a recurring theme for our people.

Despite an estimated global population of 25 million, Teochew — sometimes spelled Chiu Chow ou alors Chaozhou — people are invisible to much of the world. Across many generations, our people have migrated and adapted. Even my own identity as Vietnamese and Teochew stems from my grandparents’ ability to adapt to Vietnamese culture. The Teochew language is one of over 2,000 Asian languages, yet this diversity is not well-known because there are more dominant cultural categories and labels like Cambodian, Chinese or Taiwanese. Although Teochew people may seem large in number, the price of becoming a globalized people is heavy and was rarely, if ever, by choice. From local to global conflicts, we have survived generations of displacement. But migration, distinctive cuisine and intergenerational storytelling have kept our culture alive for generations.

From Ancestral Home To Global Diaspora

For Teochew people, diaspora fully describes our generational and geographical scatter. The origin story of our people is a complex and challenging one. Our ancestral roots can be traced to the Yellow River Valley in the Central Plains of China. Due to civil wars during t he Jin dynasty (265 to 420 A.D.) , our people fled and eventually migrated through the mountai ns of Fujian t oward a coastal region of Guangdong , China, called Teoswa (or Chaoshan i n Mandarin). This region is considered the Teochew homeland. But despite having a place to call home, over time, more displacement and migration occurred as more local conflicts arose.

Teochew people have been pushed and pulled to the corners of the world. Today, it’s estimated that half of all Teochew people live outside of China across countless countries with significant presences in Southeast Asia. As our people migrate, cultural exchange is key to surviving and thriving. “Teochew people, for some reason, speak every language,” says Benjamin Tran, a policy advocate in Sacramento, California. “My parents speak Mandarin, Cantonese, Vietnamese, and a bit English on top of Teochew.” Tran believes the Teochew’s diasporic nature allows us to claim many identities, including Cambodian, Vietnamese and Malaysian, to name a few.

In the last half century, by way of Southeast Asia, refugees of Teochew descent arrived to North America, Europe and Australia as the direct consequence of the Vietnam War and the Khmer Rouge genocide . The latter was the systematic persecution and killing of Cambodians under the Pol Pot dictatorship where upward to 2 million p eople were killed from 1975 to 1979 . Those who were ethnically Chinese Cambodians, like Teochew people, were specifically targeted.

These geopolitical movements have influenced how we see ourselves. “I’m Teochew Cambodian and was raised by my maternal grandmother,” says Julie Lai, who speaks Teochew and Khmer (Cambodian). “Growing up, I felt like I had an identity crisis. Being Teochew, I felt invisible. Besides my cousins, I didn’t know anyone else like me.” In fact, while going to school in Central Alberta, Canada, Lai was placed into bilingual Mandarin and English classes. Yet, most of her peers spoke Cantonese. This is a common situation in educational systems not equipped to meet the cultural and linguistic needs of students.


Voir la vidéo: Gordon Ramsays Top 5 Chicken Recipes (Décembre 2021).